Lutter contre l’extrémisme – Bjorn Ilher & Fatima Zaman

Where inspiration meets action

“Si ce n’est pas maintenant, alors quand ? Si ce n’est pas nous, alors qui ? Et si ce n’est pas ici… alors où ?” - Kofi Annan

Fatima Zaman a été désignée par la Fondation Kofi Annan comme l’une des Extremely Together Young Leaders, grâce à son expérience dans la lutte contre l’extrémisme violent au Royaume-Uni. En tant qu’activiste, elle conseille les acteurs de la lutte contre l’extrémisme violent. Son expertise repose sur le rôle de l’éducation dans la prévention de ces formes d’extrémisme.

Elle participe à la Formation Inaugurale de la Fondation Universitaire Obama, qui se concentre sur le développement de ressources pédagogiques, workshops et formations pour la construction de la paix et la prévention de la radicalisation vers un violence extrémiste. En parallèle, elle a brillamment mené une tournée internationale dans les écoles et les universités sur la question de la lutte contre l’extrémisme violent, afin d’aider les jeunes à comprendre ce qu’est l’extrémisme violent et à repérer les premiers signes de radicalisation.

 

Pour en savoir plus sur les aventures de Fatima et Bjørn, clique sur les liens ci-dessous !

Bjørn Ihler est un expert international de renom, spécialisé dans la lutte et la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent à travers la conception de communautés, locales ou en ligne, plus apaisées.

En 2016, Ihler a co-fondé l’Institut Khalifa-Ihler, qui promeut la paix, les droits humains et le développement des communautés. Ihler est aussi membre du groupe Extremely Together de la Fondation Kofi Annan, dont l’objectif est d’habiliter les jeunes à lutter contre l’extrémisme violent dans leurs communautés locales, et de lutter contre la radicalisation dans le monde.

A travers ses travaux internationaux, Ihler a entre autres travaillé avec et conseillé des organisations locales, des gouvernements nationaux et des institutions internationales comme l’UE, l’OSCE et l’ONU, afin de développer des stratégies pour prévenir plus efficacement la radicalisation et l’extrémisme violent, qui peuvent mener à des actes terroristes, et de construire des communautés pacifiques. Le travail d’Ihler s’appuie sur une compréhension holistique des racines sociales, économiques, culturelles et politiques de la radicalisation, et conçoit l’extrémisme violent comme un déni violent de toute forme de diversité.

Les travaux d’Ihler se nourrissent de ses expériences de travail avec d’anciens extrémistes violents, issus de différents contextes de radicalisation, de son expérience de survivant des attaques terroristes de 2011 en Norvège, de son travail universitaire dans le domaine de la paix et de la conflictualité, mais aussi de sa collaboration avec des activistes, politiques, technologues et chercheurs du monde entier. Ses travaux ont été repris dans des articles et éditoriaux dans des revues et journaux comme le Time Magazine et le Guardian, dans deux TEDx talks, et dans de nombreux autres médias, conférences et forums. 

LinkedIn
Share
INSTAGRAM